La nutrition cellulaire active : la clef de son capital santé

C’est dans la cellule qu’il faut chercher la clé de chaque problème biologique car tout organisme vivant est, ou a été un jour, une cellule.” E.B. Wilson (1925) “Biologie cellulaire

La nutrition cellulaire active est une approche thérapeutique différente et innovante du docteur Claude Lagarde, fondateur des laboratoires Nutergia. La NCA part d’un constat :

L’alimentation occidentale actuelle est surabondante mais parallèlementcarencée en acides gras essentiels, vitamines, oligo-éléments et antioxydants. Cela est dû entre autres à la consommation de produits industriels raffinés et donc appauvris en nutriments, à la consommation de fruits et de légumes traités, contenant des résidus de pesticides et plus pauvres en vitamines et minéraux que les végétaux issus de l’agriculture biologique.

Les deux conséquences principales de cette nourriture déséquilibrée et industrialisée sont les suivantes :

– Les cellules de l’organisme s’encrassent de déchets toxiques

– et ont des carences diverses en nutriments.

Ces deux facteurs ont pour effets de causer divers troubles dans l’organisme (les plus fréquents : fatigue chronique, moindre résistance aux infections, allergies,vieillissement prématuré de l’organisme, augmentation du risque de certainscancers, etc.)

Il faut savoir qu’actuellement, il est difficile de couvrir tous ses besoins nutritionnels et ce, même avec une alimentation variée et équilibrée. Les subcarences les plus fréquentes concernent les acides gras essentiels, elles toucheraient plus de 80 % des français.

Il est d’ailleurs possible de déterminer des terrains biologiques perturbés, et ce, grâce à des questions ciblées et personnalisées que vous posera votre professionnel de santé (diététicien formé à la nutrition cellulaire active).

Il existe au total 7 terrains perturbés (une personne peut avoir plusieurs terrains perturbés) :

 

– Terrain carencé en acides gras essentiels : symptômes : troubles cutanés, allergies, asthme, troubles ORL fréquents, troubles féminins.

– Terrain hypoglycémique : symptômes : surpoids, coups de pompe, vertiges, nervosité, fatigué ou irritable si repas retardés.

– Terrain acide : symptômes : douleurs articulaires, musculaires, tendineuses, irritations des muqueuses, gênes urinaires, déminéralisation.

– Terrain neurodystonique : symptômes : fatigue, stress, nervosité, troubles du sommeil, spasmophilie, déprime.

– Terrain baso-colitique : symptômes : troubles du transit, ballonnements, troubles digestifs, maladies inflammatoires chroniques de l’intestin.

– Terrain intoxiqué : symptômes : désordres digestifs, nausées, problèmes cardio-vasculaires, surpoids, abus alimentaires.

– Terrain oxydé : symptômes : vieillissement accéléré, inflammations chroniques, troubles neuro-dégénératifs, fatigue oculaire, troubles de la vue.

La solution adaptée à ce problème de terrains perturbés implique :

– Une première phase personnalisée durant laquelle doit s’effectuer unedétoxination des cellules (alimentation adaptée avec ou sans nutrithérapie). La cure de “détox” met en place une alimentation aux vertus détoxifiantes, il n’est pas question de jeûnes ou de lavements intestinaux dangereux pour la santé.

– Une seconde phase de relance métabolique personnalisée (alimentation adaptée avec ou sans nutrithérapie et/ou phytothérapie).

Ainsi, la diététique n’est définitivement plus vue comme un régime à faire occasionnellement mais comme une alimentation à suivre tout au long de la vie pour optimiser son capital santé !